AURORE

Une séance nouveau né à Paris

17 août 2020


Jusqu'ici, nous avons eu certes une saison bien pauvre en mariages, mais côté séances en famille, ça n'a pas chômé. Et ça n'est pas pour me déplaire !


Quel plaisir, d'abord, de retrouver ses anciens mariés pour une aussi jolie occasion que la naissance d'un enfant ! Notre métier va bien au delà de la prise de vue d'un événement. Nous aimons être là à chaque petit moment important de la vie des gens, être le témoin discret d'une vie. C'est une très belle reconnaissance que de nous faire confiance pour continuer l'aventure avec les couples que nous avons accompagnés pour leur jour J.


Et puis, c'est une partie de notre activité que j'avais envie de développer depuis longtemps. Parce que les séances en famille sont plus légères et plus simples, et que le contact avec les enfants a toujours été quelque chose d'important pour moi. Et depuis peu, en proposant les séances nouveau né, je découvre un univers plus doux, plus intime, et plus délicat. J'ai longtemps été réticente à la photographie de nouveau né, parce que je n'étais pas à l'aise avec les nourrissons, mais aussi et surtout, parce que j'avais peur de vite tomber dans la « nature morte » à la Anne Guedes, bébé dans un panier, petit nœud rose pour les filles, casquette bleue pour les garçons. Une photo figée et mise en scène, à mille lieues de nos affinités. Nous sommes très attachées à l'idée du reportage, à capter la vie telle qu'elle vient, et ça ne correspondait pas du tout à une photographie qui nous donnait envie.

Et puis, à force de voir autour de moi des bébés naître et des parents s'en occuper, j'ai compris qu'il y avait une alternative à la photo posée, même avec un bébé qui n'a encore pas trop d'interaction avec le photographe. J'ai eu alors envie de capter ces premiers moments très doux, la construction d'un cocon, les premiers gestes autour du bébé, l'émerveillement des parents.


Nous voici donc aujourd'hui avec Céline et Louis, un couple de parisiens qui se sont mariés il y a quelques années au Château de La Gallée, et que j'avais eu le plaisir de photographier alors (les images de leur mariage sont par ici !).

Aurore est née en temps de COVID, une étrange période de confinement et d'incertitude. Voici pourtant un bébé très calme, que j'ai été heureuse de rencontrer dans un joli petit appartement lumineux, idéal pour une séance dans la tranquillité de l'intimité.