Inspiration

une mariée solaire, moderne et minimaliste

03 juil. 2019

 

Ce qui nous plaît dans le métier de photographe de mariage, c'est le reportage, prendre au vol des photos spontanées, des émotions vraies. Des gens « de la vraie vie » dans cette journée hors du commun.

Pourtant, ayant fait nos classes à l'Ecole des Gobelins, nous venons au départ plutôt de la photographie de pub et de mode. Nos premiers pas dans le monde la photographie se sont fait dans un univers radicalement différent de celui du mariage.

Il nous arrive de temps en temps de vouloir renouer avec une photo plus posée, plus « mode » . Chaque année, nous essayons de produire un shooting d'inspiration, qui nous permet de travailler un peu plus sur nos envies à nous, sortir de l'univers que nos mariés nous proposent pour créer le notre : Au bord de la mer, avec des chevaux sur les plateaux ardéchois, ou encore dans la simplicité, avec une mariée fraîche et printanière... Avec, pas tout le temps mais souvent, l'envie d'affranchir le mariage de ses codes bien établis, lui donner un peu de vent dans les plumes !

Cette année, l'idée était d'aller encore plus loin dans la simplicité, revenir à une photographie très épurée, minimale, chercher l'essentiel. Dans les lignes, dans les matières, dans la lumière, et dans l'architecture du Musée des Confluences, à Lyon. Dans ce grand espace vide en béton brut qu'il nous offre, nous y avons fait évoluer une mariée solaire et toute en liberté. Pour donner un peu de sel à ces camaïeux de gris clair et de blanc, nous avons imaginé quelques touches d'or, comme un écho au soleil.

Comme point de départ, nous avons choisi une combinaison Maison Lemoine, aux lignes épurées et parfaites, presque architecturales, et pour l'accompagner, une paire de boucle d'oreilles créée par l'artiste Laurène Vernet, comme des feuilles d'or brut façonnées aux oreilles de notre modèle. Dans la même lignée, plus délicatement, les bagues Paulette à Bicyclette viennent ourler d'or son doigt.

Pour contrebalancer les matières nobles et la sobriété de la tenue, et puisque dans la vie, il faut se sentir libre de TOUT oser, nous avons mis aux pieds de notre modèle des Méduses dorées, un petit appel discret vers nos étés d'enfance, leurs saveurs légères et ce parfum de liberté qu'on peut retrouver en puisant dans nos souvenirs de vacances. Toujours dans le même esprit, et pour habiller les mariages pluvieux, un imper Petit Bateau or vient se poser sur les épaules de notre mariée.

Pour ce shooting, nous avons aussi proposé à Chloé, une de nos anciennes mariées, d'intégrer une des petites laines qu'elle vend sous la marque L'Atelier de Maeva.

 

Oubliez un instant les idées que vous vous faites d'une mariée, chaussez vos lunettes de soleil, et venez goûter ce petit air d'été dans une lumière éclatante.

 

Modèle : Siaska

Tenue : Maison Lemoine

Boucles d'oreilles : Laurène Vernet , dont les créations sont en vente à La Fabriq, à Lyon

Bagues : Paulette à Bicyclette

Châle en laine : L'Atelier de Maeva

Imperméable : Petit Bateau

Chaussures : Méduse

Lieu : Le musée des Confluences à Lyon